Christophe MONTILLA

Christophe MONTILLA, qui êtes-vous ? Quand avez-vous commencé la photo et dans quelles circonstances ?

Je suis responsable d’un centre culturel de la ville, le centre culturel Bonnefoy et  programme un certain nombre d’expositions chaque année, notamment une exposition en partenariat avec le MAP. C’est un partenariat récent pour le centre mais que nous souhaitons pérenniser avec la volonté de mettre en avant des photographes émergents ou de jeunes talents.

Concernant la photographie… je ne suis pas photographe !

Avez-vous un domaine photographique de prédilection ?

C’est la singularité du regard du photographe qui m’intéresse pas un  domaine en particulier.

Avez-vous un(e) photographe préféré(e) ? 

J’aime beaucoup le travail de Joel Sternfeld ou William Eggleston (couleur et composition), Daido Moriyama (noir et blanc et approche plus plastique), Paolo Pellegrin (photo journalisme) et un gros coup de coeur pour le travail du photographe belge Michel Vanden Eeckhoudt…

Quel est votre coup de coeur pour ce marathon ?

Photo: Cyril Boixel